Optimiser son investissement en ciblant mieux les collaborateurs à former

Valorisez vos ressources internes

1- Définir les niveaux utiles de vos collaborateurs

Le niveau d’anglais utile d’un collaborateur est le niveau à partir duquel celui-ci peut pleinement assurer sa fonction au sein de l’entreprise. Si un poste ne nécessite aucun échange en anglais ni à l’oral ni à l’écrit, le niveau utile est nul.

En revanche s’il y a des échanges, même ponctuels, en anglais, un niveau minimum B1 (Utilisateur indépendant, niveau seuil) sur l’échelle du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECRL) est nécessaire (les niveaux A1 et A2 n’étant que des étapes d’apprentissage vers le niveau B1).

Si l’on reprend les chiffres du CECRL, on constate qu’il faut environ 300 heures de formation avec des méthodes traditionnelles pour qu’un collaborateur de niveau faux débutant (A1) atteigne un niveau (B1) : on constate l’ampleur des moyens qui doivent alors être mis en œuvre.

Il est donc nécessaire de commencer par définir, pour chaque catégorie de collaborateur, le niveau d’anglais utile :

  • Une entreprise peut se contenter d’un niveau B1 pour les collaborateurs confrontés de façon exceptionnelle à l’anglais,
  • Les collaborateurs régulièrement confrontés à l’anglais doivent au moins avoir un niveau B2,
  • Les collaborateurs devant convaincre, expliquer ou entretenir des relations professionnelles en anglais doivent avoir un niveau C1,
  • Un niveau C2 est exigible uniquement pour les collaborateurs pour lesquels la capacité à communiquer parfaitement en anglais revêt un caractère stratégique pour l’entreprise.

On peut également définir pour chaque collaborateur les niveaux utiles en quatre catégories :

  • Niveau utile de compréhension écrite
  • Niveau utile d’expression écrite
  • Niveau utile de compréhension orale
  • Niveau utile d’expression orale

Bien entendu chacune de ces compétences est liée aux autres, mais le temps et l’argent investis peuvent varier fortement selon l’importance attribuée à l’une ou l’autre de ces compétences.

 

2- Mesurer le niveau réel de vos collaborateurs

Il est bien sûr possible de faire passer un test initial de type TOEIC© ou Bulats©, à l’ensemble de vos salariés confrontés professionnellement à la langue anglaise. Vous pouvez également utiliser les tests de placement des fournisseurs de solutions e-learning qui proposent des tableaux d’équivalence avec les principales échelles d’évaluation.

L’évaluation des compétences en compréhension orale et écrite est en général automatisée et peu onéreuse. En revanche, l’évaluation fiable des niveaux d’expression orale et écrite nécessite le recours à des professeurs et peut par conséquent représenter un coût non négligeable.

De façon générale, il y a une corrélation étroite entre le niveau de compréhension et le niveau d’expression, on peut se contenter de déduire les niveaux d’expression lorsque ces compétences ne sont pas prioritaires.

Il est donc important de définir pour quels collaborateurs l’expression orale et/ou écrite en anglais est particulièrement importante et les tester alors spécifiquement sur ces deux compétences.

 

3- Former en priorité les collaborateurs les plus proches de leur niveau utile

Lorsque vous avez défini les niveaux cibles pour chacun de vos collaborateurs et que vous connaissez leur niveau, vos arbitrages budgétaires doivent vous conduire à former en priorité les collaborateurs les plus proches de leur niveau utile.

Dans l’exemple ci-dessus 15 collaborateurs fictifs (de A à O) ont été testés, ils ont été classés dans l’ordre croissant du nombre d’heures de formation nécessaires pour atteindre leur niveau utile.

La société pourra former utilement et rapidement 10 collaborateurs (A à J), avec un budget équivalent à 1000 heures de formation. Il lui faudra doubler son budget pour former 5 collaborateurs en plus.

D’un collaborateur à l’autre, l’atteinte du niveau utile de chacun a un impact différent sur la productivité de l’entreprise. Pour en tenir compte, il est conseillé d’affecter à chaque collaborateur un coefficient de pondération. Les collaborateurs seront alors classés de façon à ce que les mieux classés soient formés en priorité.

Lire la suite

7Speaking à la pointe de l’innovation

Blended Learning

Depuis plus de 15 ans, 7Speaking a fondé son succès sur une approche pédagogique exploitant innovation technologique et sciences cognitives.

  • 2003 : Premier acteur à proposer des leçons interactives vidéo basées sur l’actualité,
  • 2008 : Premier acteur à proposer une plate-forme intégrée de Blended Learning (cours E-learning intégrés aux cours individuels),
  • 2012 : Premier acteur à exploiter le Clil (Content and Language Integrated Learning) permettant de former simultanément à l’anglais et une compétence professionnelle,
  • 2013 : Pionnier dans l’intégration du Social Learning grâce à 18 communautés professionnelles animées par des experts métiers,

  • 2013 : Premier acteur à proposer une formule globale d’immersion virtuelle,
  • 2014 : Pionnier dans l’intégration du modèle 70-20-10 popularisé par Charles Jennings lui permettant de proposer une immersion addictive dans la langue grâce à un large éventail d’activités motivantes,
  • 2017 : Intégration du « Présentiel à distance » dans son offre de formation permettant de mettre en valeur la communication non verbale dans les cours à distance.

L’efficacité de notre approche pédagogique (autoformation immersive, ancrage mémoriel, social learning, communautés de pratique, gamification) nous permet de réduire au minimum, voire de supprimer, le recours onéreux à des professeurs en chair et en os. Il est alors possible de former, mieux, plus vite et un plus grand nombre de collaborateurs à un coût réduit.

Le tableau ci-dessous compare la formule 7Speaking à ses principaux concurrents :

 

Lire la suite

7Speaking – Nouveautés 2017

Cours individuels en présentiel

Faites coup double : formez simultanément à l’anglais et à une compétence professionnelle. 

Devant le succès grandissant remporté par ses Professional Skills, 7Speaking étend son offre et couvre désormais 16 spécialités professionnelles : Sales, Customer service, Management, Leadership, Project management, Self-development, Coaching, Teamwork etc.

7Speaking demeure le premier et seul acteur du digital learning permettant de se former à une compétence professionnelle tout en apprenant l’anglais.

Grâce aux Professional Skills, les entreprises font « coup double » en formant leurs équipes à une compétence professionnelle ainsi qu’à l’anglais.

Le CLIL : une méthode encore très peu développée

L’offre Professional Skills est basée sur une approche pédagogique performante encore inexistante en e-learning : le CLIL (Content & Language Integrated Learning).

Utilisée avec succès dans différents pays, cette méthodologie a notamment fait ses preuves au Luxembourg où les enfants apprennent les matières scolaires dans différentes langues. 

Difficile à concrétiser en cours présentiel, du fait de la double compétence nécessaire pour l’enseignant (langue + compétence), cette approche devient accessible avec le e-learning.

“Les cours Professional Skills reflètent notre conception de la formation :

  • proposer aux apprenants des contenus authentiques sur des sujets suscitant leur intérêt afin de les impliquer davantage dans leur apprentissage.

  • Les rendre encore plus performants professionnellement en ciblant des besoins spécifiques à leur activité dans l’entreprise et augmenter ainsi le ROI de la formation.

Si un salarié a besoin d’une formation au Project management et également d’une formation à l’anglais, au nom de quoi devrait-on dissocier ces 2 formations ? Cela n’aurait pas de sens : nos apprenants apprennent l’anglais tout en renforçant des compétences professionnelles utiles dans le cadre de leur activité.

Chaque apprentissage ne se fait pas au détriment de l’autre : bien au contraire l’implication de l’apprenant en est décuplée.

L’apprenant se forme bien sûr à l’anglais professionnel, mais dans le même temps il bénéficie aussi d’une véritable formation dispensée par un expert reconnu de la formation professionnelle.” Mayeul Foisil, Fondateur de 7Speaking.

 

Contenu des Professional Skills

Chaque spécialité professionnelle est abordée sous la forme de vidéos de 2 à 3 minutes, la durée d’une formation varie entre 1H30 et 2H00.

Durant leur formation, les stagiaires évolueront dans un univers 100% British et suivront les aventures hautes en couleurs de plusieurs employés d’une entreprise incarnés entre autre par Hugh Laurie ou John Cleese.

Des exercices sont proposés afin de valider l’acquisition des connaissances.

Les sous-titres sont cliquables et permettent d’accéder à des aides grammaticales et lexicales. Les utilisateurs disposent également d’outils d’évaluation permettant de connaître leur niveau en temps réel.

L’offre Professional Skills est incluse dans l’offre Premium de 7Speaking

 

Lire la suite

Le pouvoir des habitudes dans l’apprentissage

Apprendre une langue en 6 mois

L’ennemi numéro 1 dans tout apprentissage est le report d’une séance à plus tard. Ce phénomène s’appelle la procrastination. Pour éviter cette menace majeure, il suffit de créer une habitude !

Le chercheur Charles Duhigg explique que les habitudes, tout comme 99% de ce que l’on fait, sont du ressort de l’inconscient. C’est pour cela qu’il est si difficile de se mettre volontairement à une toute nouvelle tâche qui n’est donc pas ancrée dans nos habitudes. Une fois établie, une habitude permet au cerveau de fonctionner en pilote automatique et ainsi de limiter les efforts, les peurs, les doutes.

Lire la suite

7Speaking – News

En 2017, 7Speaking accélère sa croissance par la signature de nombreux contrats en France et à l’International. Sur les seuls 2 derniers mois, les plus représentatifs sont :

  • SONY INTERNATIONAL qui à partir de Juin va déployer la formation E-learning et Téléphone/Visioconférence de 7Speaking au niveau mondial,
  • MONDELEZ (Cadbury, Lu, Milka, Cote d’Or etc) qui s’appuie entièrement sur 7Speaking pour ses parcours CPF,
  • AMUNDI & GROUPE CREDIT AGRICOLE ASSURANCE qui a décidé de permettre à chacun de ses employés de pouvoir accéder à 7Speaking en auto-formation,
  • PAYS BAS : ELYCIO  : une école de langues leader aux Pays Bas (+250 professeurs) associe désormais la plateforme 7Speaking à ses parcours présentiels,
  • ALLEMAGNE : ELOQUIA/ILS l’une des plus grandes écoles de langues en Allemagne qui a trouvé en 7Speaking le complément indispensable à ses parcours pour le secteur bancaire (Commerzbank, Deutsche Bank),
  • PHILIP MORRIS INTERNATIONAL qui va déployer 7Speaking sur l’Argentine et l’ensemble de l’Amérique Latine.
  • Et beaucoup d’autres …