Quelles techniques pédagogiques pour une formation en anglais des affaires en ligne ?

Une formation professionnelle en anglais qui s’appuie sur le digital offre une certaine richesse pédagogique. Il ne s’agit absolument pas de la mise en ligne des anciens supports de formation professionnelle qu’étaient les CD-Rom et les cassettes audio. Une formation digitale va tirer profit de toutes les fonctionnalités que les supports numériques mettent à son service. 

Nos formules de formationProgrammez une démo

Ces derniers vont permettre de mettre en place une formation en anglais intensif à distance beaucoup plus rapide et efficace que les traditionnels cours en présentiel. L’augmentation du niveau d’anglais est plus rapide sans que le salarié ne subisse la formation en anglais des affaires en ligne. Il conserve une certaine autonomie, gère son planning et intègre les modules dans son quotidien professionnel sans que cela n’impacte sa productivité.

  1. Le digital learning
  2. Une mise en application professionnelle

Une approche pédagogique basée sur la digitalisation de la formation et la mise en application des sciences cognitives

L’étude des sciences cognitives montre qu’un apprentissage est plus rapide et durable lorsqu’il résulte d’une mise en application concrète ou d’interactions sociales (Parties 70% et 20% du modèle 70/20/10). L’apprenant n’appréhende pas de la même façon des cours formels et des modules ludiques qui permettent une meilleure immersion dans la vie professionnelle. Dans les deux situations, il apprend. Mais il retiendra mieux ce qu’il aura appris sans s’en rendre compte. Bien entendu, certaines notions, comme les verbes irréguliers, nécessitent un apprentissage classique. Certaines modalités sont maintenant exploitables grâce à la digitalisation, offrant davantage de professionnalisme et d’attractivité dans la formation : microlearning, à l’adaptive learning, au social learning, etc.

Le microlearning

Cette modalité pédagogique permet au salarié de se connecter depuis son ordinateur, son mobile ou sa tablette à la plateforme dès qu’il dispose de 5 à 10 minutes. Il peut alors suivre un module assez court qui est fondé sur la répétition des connaissances et une mise en application ludique. Cette approche permet d’insister sur une notion précise sans lasser le salarié qui n’y consacre qu’un petit instant. Elle s’intègre d’ailleurs parfaitement dans notre nouvelle façon de consommer et transmettre l’information dans la vie quotidienne à travers les tweets, les infographies, les vidéos courtes, etc. 

Professional skills

En effet, nous sommes habitués à trouver rapidement une information, à checker nos mails et nos réseaux sociaux plusieurs fois par jour, à ne plus passer de nombreuses minutes sur un site. Il est d’ailleurs prouvé que la durée de concentration moyenne n’excède pas10 minutes. Grâce au microlearning, on privilégie donc le travail dans la continuité en effectuant idéalement chaque jour une petite session plutôt que de se voir programmer une grosse session d’une heure en présentiel par semaine. Cette méthode d’apprentissage permet donc une meilleure mémorisation et rétention de l’information en exploitant les capacités de concentration maximums de l’apprenant.

Fil d'actualité

Le social learning

C’est l’application du principe 70-20-10 selon lequel 20 % de nos connaissances sont acquises par les interactions sociales (10 % par des cours formels et 70 % par la mise en pratique). Le social learning se base donc sur les échanges informels pour permettre une meilleure compréhension orale et une meilleure assimilation des expressions idiomatiques, du vocabulaire anglais professionnel, des notions linguistiques, etc.

Par exemple, dans le cadre de sa formation en anglais des affaires en ligne, le salarié peut s’inscrire dans une communauté d’apprentissage traitant d’une problématique propre à son activité professionnelle ou à une de ses passions sur un réseau social. Bien entendu, ce groupe est anglais et tutoré par un coach. En intervenant et en échangeant avec les membres du groupe, le salarié acquiert le vocabulaire anglais, des expressions idiomatiques, des notions grammaticales (…) sans s’en rendre compte.

Le mobile learning

Les smartphones et les tablettes permettent d’utiliser des supports plus ludiques que ceux proposés par le PC portable. Les contenus demandent un temps de concentration plus court et sont accessibles à tout moment de n’importe quel endroit. L’apprenant est donc au cœur de la formation puisque c’est lui qui décide quand il va se former, ce qui n’est pas le cas avec les cours en présentiel à un horaire imposé.

Professional skills

Une mise en situation professionnelle avec des acteurs qualifiés

Le digital ne remplace pas les interactions physiques. Une formation en anglais des affaires en ligne repose également sur des professeurs qualifiés. L’idéal est que ces derniers soient de langue maternelle anglaise et aient une expérience professionnelle concluante dans le secteur d’activité de l’entreprise. Ils seront ainsi plus aptes à ancrer la formation dans un contexte professionnel et apprendre au salarié des spécificités techniques, le vocabulaire anglais professionnel, etc.

Plus de 2000 sociétés internationales utilisent 7Speaking pour soutenir la croissance de leur entreprise